Bienvenue sur le site web institutionnel de Schneider Electric

ANGLAIS | FRANÇAIS

Vous pouvez choisir un autre pays pour voir les produits disponibles ou vous rendre sur le site international pour obtenir des informations sur l'entreprise.

Choisir un pays ou une région

  • Default Alternative Text

    Matrice de matérialité

Matrice de matérialité

Issu du monde financier, le concept de matérialité désigne ce qui peut avoir un impact significatif sur une entreprise, ses activités et sa capacité à créer de la valeur, financière et extra-financière, pour elle-même et ses parties prenantes.

En 2017, Schneider Electric a renouvelé son analyse de matérialité en interrogeant des parties prenantes externes (clients, fournisseurs, organisations internationales, fédérations professionnelles, experts, actionnaires, membres du conseil d’administration, etc.), ainsi que des Directeurs et responsables au sein du Groupe (Stratégie, Présidents pays, Sécurité/Environnement/Immobilier, Activités et Services, Ressources Humaines, Design industriel, IoT et transformation digitale, Comité européen, etc.). Cinq nationalités étaient représentées chez les participants et 32 % des répondants étaient des femmes pour 68 % d’hommes.

Avec l’aide du cabinet de conseil B&L evolution, l’objectif est d’assurer que Schneider Electric communique sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux les plus importants ; identifie les opportunités et risques présents et futurs pour ses activités ; et mette à jour sa démarche de développement durable au regard des attentes des parties prenantes clés. Notamment, la matrice de matérialité a été l’une des sources utilisées pour concevoir le Schneider Sustainability Impact et confirmer les thématiques à traiter dans le Document de Référence.
  • Méthodologie

    • Les enjeux ont été définis à l’aide d’une analyse : des référentiels internationaux (Objectifs de Développement Durable de l’ONU, ISO 26000), des problématiques du secteur (identification des enjeux du secteur via une analyse sectorielle, analyse des aspects récurrents sur le secteur, identification des megatrends business), des enjeux spécifiques à Schneider Electric, enfin d’une comparaison avec l’analyse de matérialité de 2013.

    • Les participants ont été priés d’évaluer l’importance de chacun des enjeux selon une échelle de notation quantitative, et ont ensuite été interviewés pour une évaluation qualitative et une justification des notes données. Cela a permis d’ajuster les moyennes de façon à obtenir une matrice plus représentative des intentions de chacun.

    • Les notes données lors des entretiens auprès des participants en interne ont été reportées sur l’axe « Importance des enjeux selon Schneider Electric » et celles données par les parties prenantes externes ont été reportées sur l’axe « Importance des enjeux selon les parties prenantes externes ». Les couleurs ont été données aux enjeux en fonction des questions centrales de l’ISO 26000 auxquelles ils se rattachent.
  • Analyse des résultats

    • Plus les enjeux sont proches de la diagonale passant par l’origine du graphique, plus il existe un accord entre les parties prenantes internes et externes quant à l’importance relative de l’enjeu pour Schneider Electric et son écosystème de parties prenantes. Les enjeux sont considérés « signaux externes » quand ils sont situés au-dessus de la diagonale haute, et « signaux internes » lorsqu’ils sont au-dessous de la diagonale basse.

    • Les visions externes et internes des enjeux sont généralement alignées. Les enjeux liés à la gouvernance et aux communautés et développement local sont généralement moins matériels que les enjeux liés aux droits de l’homme, aux consommateurs, aux relations et conditions de travail, à la loyauté des pratiques ou encore à l’environnement. Les parties prenantes internes ont une appréciation du risque légèrement plus élevée que les externes.

    • Six enjeux sont définis comme cruciaux : les droits humains et le devoir de vigilance, la sécurité au travail et l’accès aux soins, la vie privée et la sécurité des données, l’intégrité dans les affaires, la neutralité carbone, et la santé et la sécurité des consommateurs.
  • Utilisation des résultats

    • Notre Document de Référence, nos engagements pour le climat (« Climate Pledge ») et enfin notre Schneider Sustainability Impact couvrent tous ces enjeux prioritaires par des politiques de Groupe, des plans de progrès, des indicateurs et des objectifs à court ou long terme.

    • L’objectif est bien d’assurer que Schneider Electric communique sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux les plus importants ; identifie les opportunités et risques présents et futurs pour ses activités ; et mette à jour sa démarche de développement durable au regard des attentes des parties prenantes clés. Notamment, la matrice de matérialité a été l’une des sources utilisées pour concevoir le Schneider Sustainability Impact et confirmer les thématiques à traiter dans le Document de Référence.

    • Les entretiens ont permis à Schneider Electric de consolider la relation avec ses parties prenantes et de s’informer sur leurs attentes.

Lexique

En savoir plus sur la définition des enjeux
Explorer notre vocabulaire